2027 Collier perles de culture et cristal de roche

110,00 

Bijou unique réalisé à la main. Tout savoir sur nos bijoux ici

Splendide collier en perles de culture naturelles 6 mm et 4mm grade AA

Fermoir mousqueton en plaqué or

Longueur 48 cm

La perle est un biominéral, c’est-à-dire une roche d'origine organique. Elle est fabriquée de manière naturelle par certains mollusques bivalves, de la même façon que la nacre qui tapisse leur coquille. La perle est constituée de fines couches concentriques de cristaux d’aragonite (carbonate de calcium, formule CaCO3) liées et soutenues par des protéines. Elle se forme de manière spontanée lorsque le mollusque réagit à la présence d’une impureté ou autre corps étranger qui pénètre dans la coquille (le nucléus), en le recouvrant progressivement de nacre.
Les perles blanches sont les plus denses (2,65 à 2,75). Sous la lumière noire, les perles développent une luminescence blanchâtre (pour les blanches) ou rouge-brun (pour les noires).
Les perles peuvent être cultivées par introduction d’un greffon dans les coquillages.

La teinte d’une perle dépend de trois facteurs :
- la couleur : elle va du blanc au noir en passant par l’argenté, l’or, le vert, le bleu… Elle dépend de l’espèce du mollusque producteur, de la composition de son environnement, et de la nature du nucléus. Les couleurs sont codées par des lettres, chaque zone de culture recensant une palette bien définie de teintes. Et à chaque teinte, on peut ajouter un nombre de 00 (clair) à foncé (100).
- les traits : ce sont des couleurs secondaires qui apparaissent sur la couleur de base, en une couche translucide. Leur présence n’est pas systématique.
- l’orient : c’est le nom qu’on donne au phénomène optique d’iridescence lorsqu’on parle de nacre ou de perles. Plus les couches d’aragonite sont fines et nombreuses, plus ces irisations mouvantes sont développées.

La perle est douce, tendre et féminine. Comme la nacre, elle procurerait apaisement et bien-être ; elle aurait des effets positifs sur les problèmes de décalcification. Il y a des siècles, on l’utilisait déjà pour soigner la démence et l’épilepsie, ainsi que la dépression. En Inde on lui prêtait des bienfaits multiples, notamment contre la phtisie, les problèmes ophtalmologiques, les hémorragies... La médecine hindoue l’utilise toujours, en poudre, pour raviver l’énergie, en particulier sexuelle. En Orient, on lui attribue des vertus en lien avec la fécondité et un caractère aphrodisiaque.

Livraison rapide
en 48/72h

Fabriqué à
la main

Paiement sécurisé

Support client
contact@laboiteamerveilles.fr

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est vide